Du B2C au B2B, l’accompagnement des restaurateurs en point de mire

Le numérique est aujourd’hui essentiel à la vie d’une entreprise et les restaurants n’échappent pas au phénomène. La Direction Générale des Entreprises l’a bien compris puisque TableOnline a été invité à participer au forum « entreprendre et innover dans le tourisme », en juin, à Paris. Antoine, directeur général, est intervenu à la table ronde consacrée aux « startups et entreprises traditionnelles : comment s’organise la collaboration ». Il a expliqué comment nous avons effectué notre virage B2C vers B2B, et comment nous nous sommes adaptés pour répondre aux besoins des restaurateurs.

Voici quelques extraits de l’intervention :

« Jusqu’en 2012, avec l’annuaire de restaurants et la diffusion du module de réservation en ligne, TableOnline possédait la double casquette d’activité B2B et BtoC, explique Antoine. Avec la fermeture de l’annuaire, TableOnline a opéré un virage exclusivement dirigé vers le B2B, pour ne s’adresser qu’aux professionnels de la restauration.

D’une manière générale, la façon de travailler en BtoB est différente, du BtoC, notamment dans le cas de la restauration : les restaurateurs étaient réfractaires au numérique (et le restent encore pour beaucoup). Notre mission première était d’évangéliser une population non réceptive alors que nous n’avions pas de moyens financiers.

« Un accompagnement global des restaurateurs » 

La restauration est actuellement en mutation d’une manière générale, avec de nombreuses contraintes (mouvements de la TVA, normes d’hygiène…). Les restaurateurs croulent sous la normalisation et doivent évoluer en parallèle vers la numérisation pour s’adapter aux exigences et aux outils utilisés par leurs clients.

Notre positionnement s’est rapidement orienté vers de l’accompagnement global plutôt que sur une méthode de vente purement commerciale qui montre vite ses limites à moyen terme. En plus de leur apporter des solutions numériques, nous aidons les restaurateurs à en optimiser l’utilisation dans le but de développer leur activité et de leur faire gagner du temps.

La réservation en ligne gratuite

Un autre pari a été celui du pivot tarifaire puisque nous avons été les premiers à proposer la réservation gratuite, dès 2012 : sans coûts au couvert, sans engagement, avec un module de réservation en ligne gratuit fourni au restaurant, à installer sur son site internet, sa page Facebook… »

Découvrez des articles similaires ...