Revaloriser le métier, la clé du futur, selon Service Compris

Selon Romain Amblard et Julien Fouin, cofondateurs de Service Compris, le combat à mener pour le futur de la restauration est la revalorisation du métier.

Par les entrepreneurs, pour les entrepreneurs

Selon les mots de Romain Amblard, Service Compris est un « accélérateur de restaurateur pour aider les nouveaux entrepreneurs de la restauration à se lancer et à ouvrir leur restaurant« . L’approche de Service Compris est simple : ils proposent « une approche business, raisonnée et pragmatique de la restauration et des métiers de bouche« .

S’appuyant sur le leitmotiv « Partir de zéro. Ouvrir un resto », Service Compris a été cofondé en 2017 par Romain Amblard, Julien Fouin et Ludovic Dardenay. L’accompagnement se déroule en trois phases : 

1. La reconversion – L’avant projet

2. L’accélération – Le lancement de projet

3. La formation – Le perfectionnement

Certifiées Datadock et Qualiopi, les formations dispensées par Service Compris sont finançables par Pôle Emploi ou le CPF. À ce jour, ce sont plus de 200 entrepreneurs qui ont bénéficié des conseils de nombreux acteurs et mentors de la restauration.

Romain et Julien se sont arrêtés à notre stand lors du salon Omnivore pour répondre à nos questions sur la responsabilité, le digital et le futur de la restauration. 

La responsabilité selon Service Compris

Pour Julien Fouin, la responsabilité est un engagement. C’est s’engager à utiliser des produits sains, frais, de saison et de qualité. Mais ce n’est pas seulement ça : l’engagement se décline sur l’ensemble de la chaîne de valeur

Julien Fouin - Service Compris

« Il faut faire attention aux personnes avec qui on travaille, mais aussi à l’ensemble des actions à mettre en place. Ça va de ce qui sera mis en place dans les cuisines aux déchets : on peut les trier, on peut les recycler. »

– Julien Fouin, Service Compris

La mise en place a deux buts : respecter et protéger l’environnement et donner envie aux personnes qui travaillent dans la restauration d’y rester. La durabilité s’exerce donc aussi dans les liens avec le personnel. 

Romain Amblard ajoute :

Romain Amblard Service Compris

« L’avenir de la restauration, c’est d’associer responsabilité et rentabilité. Dans le futur, dissocier ces deux éléments n’aurait pas de sens. Ce n’est pas ce que les restaurateurs ou même les clients souhaitent. »

– Romain Amblard, Service Compris

Le futur de la restauration, selon Service Compris

Le futur de la restauration passe inévitablement par une revalorisation du métier. Julien Fouin nous indique qu’il manque 250 000 personnes pour que le secteur ne travaille pas à flux tendu

Julien Fouin - Service Compris

« On ne valorise pas assez les métiers de la restauration. Pourtant, c’est un ascenseur social extraordinaire. Ce sont des métiers plaisirs, qui se basent sur la rencontre et la passion. Ce sont des métiers où il y a énormément de choses à apprendre. Pourtant, ils sont souvent catalogués comme pénibles, difficiles, avec des horaires décalés. »

– Julien Fouin, Service Compris

Romain Amblard estime aussi que le futur de la restauration, notamment en gestion des produits, doit avant tout s’appuyer sur les expériences du passé :

Romain Amblard Service Compris

« Aujourd’hui, on est habitué à avoir tous les produits tout le temps, toute l’année. Le futur de la restauration aussi, c’est décentralisé, c’est faire se rapprocher le lieu de production et le lieu de consommation. Il faut revenir à des modes de production et de consommation plus responsables, simples et courts. »

– Romain Amblard, Service Compris

La place du digital dans la restauration, selon Service Compris

Selon Julien et Romain, la technologie – et de fait le digital – doit aider à simplifier le travail. C’est plus un outil qu’une fin en soi. La technologie doit être au service de la restauration et de l’éco responsabilité, mais pas centrale dans la manière de consommer. 

Julien Fouin - Service Compris

« Les technologies nous apportent beaucoup. Mais il ne faut pas oublier qu’en dehors de la vente à emporter ou des dark kitchens, les gens auront toujours envie de l’expérience du restaurant. Se rencontrer, s’attabler. L’aspect social est fondamental. »

– Julien Fouin, Service Compris

D’autres acteurs de la restauration ont répondu à nos 3 questions. Découvrez leur interview dans notre section « Paroles de« .

Découvrez des articles similaires ...

Denis Férault - Trophée du Maître d'Hôtel
Paroles de

Le Trophée du Maître d’Hôtel avec Denis Férault

Temps de lecture : 6 minutes Transmission, innovation, excellence : tels sont les 3 piliers du Trophée du Maître d’Hôtel. Discussions avec Denis Férault, président et cofondateur du concours.  Denis Férault