Le Chef Christophe Hay, Guestonline et la Tablée des Chefs

Entre la Tablée des Chefs et engagement au quotidien, le chef Christophe Hay suit un fil conducteur que nous retrouvons dans nos valeurs : l’humain avant tout.

C’est avant un service à son nouvel établissement Fleur de Loire que le chef Christophe Hay a accepté de répondre aux questions de Guestonline. Entre réservation responsable, la Tablée des Chefs et engagement au quotidien, le chef Hay suit un fil conducteur que nous retrouvons dans nos valeurs : l’humain, rien que l’humain, avant tout.

Comment avez-vous connu Guestonline ? 

« En fait, pour la petite histoire, on a démarré ensemble en 2014. C’était vraiment le début des logiciels mis en place pour la restauration qui permettaient de fluidifier cette partie “prise de réservation”. 

Pour moi, c’était quelque chose d’hyper important : quand on met ce logiciel en place, on est en capacité de prendre des réservations 24h/24, 7j/7. Avant de choisir, j’ai évidemment fait mon petit marché et j’ai surtout fait le tour des personnes intéressantes. 

Pour moi, même si on parle de technologie, c’est avant tout une histoire humaine : je choisis mes partenaires externes avec autant de soin que les gens qui m’entourent au quotidien. Et c’est vrai qu’avec Antoine, on a pas mal sympathisé. 

Christophe Hay Fleur de Loire

« Choisir un outil de réservation n’était pas pour moi une histoire de prix. J’avais besoin d’un outil performant, à la hauteur des demandes mais également d’avoir des gens réactifs derrière. Choisir un outil de réservation, c’est donner un morceau de son restaurant à un partenaire extérieur. Il ne faut donc pas se tromper ! »

– Christophe Hay, Chef Fleur de Loire

Comme avec tout partenaire, la liaison avec Guestonline a connu quelques bas. Il y a quelques années, avant le Covid, les échanges étaient moins fluides, moins faciles. Mais nous avons échangé avec Antoine, et tout est rentré dans l’ordre. C’est important pour moi qu’on soit dans une continuité, avec une belle attention …

Sur le projet Fleur de Loire, on a travaillé de concert, on a développé pas mal de choses pour améliorer toujours plus l’expérience client sur l’outil de réservation. Et on ne s’arrête pas là, puisqu’on veut maintenant rendre le Tea Time réservable en ligne … » 

Qu’est-ce qui vous a plu dans le modèle de la Réservation Responsable ? 

« Déjà, il y a eu une volonté de la part d’un outil de réservation d’avoir une démarche responsable. C’était un précurseur, assurant ses valeurs bien avant les autres. C’est vrai qu’aujourd’hui, la responsabilité est sur toutes les bouches, comme un axe de communication sans réel impact.

Le terme « éco-responsabilité » va être un mot galvaudé au fur et à mesure du temps. Il se doit d’être exploité par toutes les sociétés actuellement : il y a des vraies démarches à avoir. Reste à savoir si ces démarches portent leurs fruits …

Christophe Hay Fleur de Loire

« Moi, je me définis comme un “terroiriste”. Souvent, on dit que je suis “locavore”, ce que je ne supporte pas. En me définissant comme « terroiriste », je veux que les gens comprennent ma démarche. »

– Christophe Hay, Chef Fleur de Loire

Fleur de Loire se veut tourné vers l’éco-responsabilité. On parle de l’approvisionnement, de l’impact sur l’environnement ou sur l’humain. Tous ces aspects sont pris en considération dans une réflexion et une action globales.

Quand on a un outil de réservation avec cette même volonté, ça nous aide à bien réfléchir sur le choix des partenaires qui nous entourent. » 

Vous soutenez la Tablée des Chefs : pourquoi avoir choisi de soutenir cette association ? 

« En fait, je suis toujours tourné vers le soutien. Pour moi, aider est primordial, contribuer est essentiel. J’ai trouvé la démarche de la Tablée des Chefs très intéressante : je pense qu’aujourd’hui, nous devons être attentifs aux gens qui nous entourent et à l’humain, de manière générale. Ça rentre dans ma vision de ce que doit être un chef en 2022. 

Christophe Hay ©CorinneJamet

« J’étais parrain de la Tablée des Chefs avec Arnaud Faye l’année dernière. C’était juste après le Covid : on a essayé de redynamiser cet évènement (la Grande Tablée) qui était important pour les organisateurs. »

– Christophe Hay, Chef Fleur de Loire
(photo Corinne Jamet)

Vous êtes un chef étoilé : pensez-vous que ces étoiles font de vous quelqu’un de plus responsable, plus engagé ?

« La responsabilité ou l’engagement ne doivent pas être qu’un axe de communication. Ça doit être sincère, une véritable implication. Ma volonté est de promouvoir ce que j’ai pu mettre en place et le partager aux autres. 

Il y a plein de points que j’ai pu identifier, modifier, intégrer dans la vie de tous les jours des personnes qui m’entourent. Plus on a de chefs engagés, plus on pourra promouvoir le fait de limiter l’impact environnemental, et plus on pourra être attentif aux équipes, en travaillant sur les horaires, sur la vie de tous les jours, sur le bien-être dans l’entreprise …« 

Christophe Hay Fleur de Loire

« Il y a une vingtaine d’années, on s’en fichait de savoir si le personnel était bien. Aujourd’hui, cette considération est primordiale : il faut être attentif à chacun. Et ça passe aussi par un outil de réservation : ça permet de fluidifier la vie du restaurant, mine de rien. Quand on a une entreprise à faire tourner, le téléphone qui sonne sans arrêt peut parfois être oublié … Et si on ne répond pas, on a certainement loupé des réservations »

– Christophe Hay, Chef Fleur de Loire

Quelle place a le digital, pour vous ? 

« Le digital a pris une place primordiale dans nos entreprises. C’est la première vitrine, la première vision qu’on peut avoir de nos maisons. Si on ne porte pas une attention particulière à son image digitale, on peut perdre 20% de clients. 

Christophe Hay Fleur de Loire

« C’est pour ça aussi qu’il est important que nos partenaires digitaux, comme Guestonline, soient à la pointe de ce qui se fait en termes de logiciel, visibilité, plateforme … L’approche doit être pointue. »

– Christophe Hay, Chef Fleur de Loire

Alors, évidemment, la concurrence regorge d’experts. Mais pour moi, le point fort de Guestonline, hormis l’outil de réservation, c’est l’humain. C’est là où ils sont bons. » 

L’humain, donc, avant tout ? 

Christophe Hay Fleur de Loire

« Bien sûr ! Et ce qui est important à retenir : les équipes de Guestonline font partie de mes équipes. Il faut prendre ça en considération : ce n’est pas un simple fournisseur, un simple outil de réservation sans visage. »

– Christophe Hay, Chef Fleur de Loire

« Les équipes de Guestonline font partie de mon quotidien, comme moi je fais partie de leur quotidien : chaque jour, il faut une attention mutuelle pour que tout se passe au mieux. 

Si la plateforme n’est pas dynamique, agréable visuellement ou qu’il y a un problème rencontré par le client, derrière, ça passe par un appel déceptif. Il faut vraiment être proche de Guestonline parce qu’ils font partie de l’équipe – et il faut qu’ils soient hyper à l’écoute. 

Et je trouve que le fait qu’ils soient accessibles, à taille humaine, est primordial. Les gros volumes ne m’intéressent pas : l’accessibilité est vraiment une forme d’indépendance. »

Retrouvez le chef Christophe Hay dans son établissement Fleur de Loire, à Blois. Envie d’en savoir plus sur la Tablée des Chefs ? Découvrez leur présentation sur le site de la Réservation Responsable.

Découvrez des articles similaires ...