Le restaurant solidaire, un retour à l’humain ?

Table des matières

Un restaurant solidaire qui vise la solidarité de manière globale (clients, équipe, producteurs…), c’est ça, la restauration qui a de l’avenir. Une idée à suivre ?

Le futur ? Il sera plus fort, plus stable, plus vivant si tout le monde prenait soin de l’humain. Et en restauration, on a le pouvoir de prendre soin de tous les humains que l’on croise ! Bien sûr, à commencer par les clients, c’est la mission de tout restaurant, et des clients les plus démunis, c’est la mission des restaurants solidaires. 

Mais la solidarité peut aller plus loin, elle peut toucher les humains qui se donnent à fond en cuisine et en salle, ceux qui dédient leur vie à cultiver, élever, confectionner des produits de qualité, ceux qui assurent la logistique. Et le futur n’irait pas très loin si on ne prenait pas soin non plus de celle qui nous porte tous : la terre. 

Certains restaurants solidaires ont donc relevé le défi d’être solidaires à tous les points de vue. Une idée de bons sens pour ces créateurs et créatrices qui utilisent tous leurs sens pour offrir leur art ? En tout cas, une idée qui a du sens, à suivre…

Sebastien Richard Republique

« Seul, on va plus vite, à plusieurs, on va plus loin »

– Sébastien Richard, fondateur du restaurant solidaire Le République et de l’association La Petite Lili

C’est quoi, un restaurant solidaire ?

La notion de solidarité en restauration ne date pas d’hier. En 1912, Auguste Escoffier a lancé les premiers dîners caritatifs pour récolter des fonds pour la retraite des chefs cuisiniers. La solidarité en restauration est donc née pour prendre soin de son équipe !

Aujourd’hui, un restaurant solidaire a comme valeur fondamentale d’écouter les enjeux sociaux et d’en prendre soin : offrir l’accès à des repas aux plus démunis, créer du lien social, favoriser la mixité, faciliter l’insertion professionnelle de personnel en réinsertion ou encore de personnes porteuses de handicap…

Les restaurants solidaires sont donc des restaurants associatifs et/ou engagés. Ils offrent l’accès aux repas aux plus démunis en fonctionnant sur différents principes. Certains restaurants solidaires proposent aux clients de régler 2 cafés au lieu d’un, de façon à en offrir très concrètement à une personne dans le besoin. D’autres décident de cuisiner des repas à des prix accessibles et de les proposer à somme modique à des personnes en difficulté (en ce compris certains étudiants pendant la pandémie !). D’autres encore récoltent des fonds pour financer des actions sociales…

Guillaume Erblang

« Un restaurateur solidaire, c’est un restaurateur attentif, sensible et engagé vers son prochain »

– Guillaume Erblang-Rotaru, Rédacteur en chef du Webzine Food&Sens

Qui se ressemble s’assemble : Guestonline et les restaurants solidaires

Avec la Réservation Responsable, Guestonline érige la solidarité aux plus démunis en valeur de cœur. Voilà sans doute pourquoi nous avons pour clients nombre de restaurants solidaires, et responsables. Quelques exemples ?

Sebastien Richard Republique

« On a choisi Guestonline comme partenaire parce qu’ils ont aussi la solidarité comme valeur, en mettant en place un système de réservation en ligne qui permet de réserver tout en donnant des fonds à une association »

– Sébastien Richard, fondateur du restaurant solidaire Le République et de l’association La Petite Lili

Les Petites Cantines, elles, ont ouvert déjà 8 petits restos de quartier solidaires et participatifs. Créés pour pallier la solitude et l’isolement de certains, ils proposent aussi à ces personnes des repas à prix libres et conscients. La carte affiche un prix d’indication de 9 euros pour que le restaurant rentre dans ses frais, mais la liberté reste de mise. Et tout le monde est invité à relever ses manches, notamment pour la vaisselle !

La Fabuleuse Cantine, c’est un concept de restaurants qui a l’idée fabuleuse de non seulement utiliser des produits boudés par les producteurs locaux et de les revaloriser en délicieux repas, mais d’en plus offrir des plats du jour à moitié prix aux étudiants, demandeurs d’emploi et aux bénéficiaires de minimas sociaux ou de petites retraites.

Un pas plus loin dans la solidarité avec Le République

Côté solidarité, Le République joue l’idée à fond. Voici un restaurant solidaire, fondé par Sébastien Richard, porté par l’association La Petite Lili, également créée par Sébastien, qui accueille à la fois une clientèle traditionnelle qui paie son plat aux tarifs classiques et une clientèle qui bénéficie de repas à 1 euro symbolique… Mais son fondateur va plus loin. Pour lui, faire attention à l’humain, c’est porter un soin aux relations avec son équipe, ses producteurs, toutes les personnes avec lesquelles il travaille.

Sebastien Richard Republique

« Pour moi, c’est extrêmement important aujourd’hui que toutes les personnes qui entrent dans mon univers puissent avoir les mêmes trajectoires et les mêmes envies : faire attention à son prochain, à demain, à la façon dont on crée »

– Sébastien Richard, fondateur du restaurant solidaire Le République et de l’association La Petite Lili

La solidarité en vision globale, une nouvelle idée du management en restauration ?

Pour le patron du restaurant solidaire Le République, prendre soin de son équipe, c’est s’équiper de toute la technologie qui ne va pas la remplacer, mais bien alléger sa charge de travail pour lui permettre de se concentrer sur son métier : le soin aux plats, le soin aux clients.

Mais c’est aller plus loin aussi en réfléchissant à une vision d’innovation sociale qui serait la norme de demain : prendre compte des défis actuels tels que la tension sur les emplois, l’alignement avec les valeurs de salariés… Et en agissant tout de suite en créant des emplois dans le secteur de la réinsertion.

Enfin, prendre soin de la planète, être responsable, c’est dans son ADN de restaurant solidaire ! Pour Sébastien Richard, la base de la restauration responsable, c’est : 

  • Privilégier les circuits courts dans l’achat des produits et viser local
  • Minimiser les déchets et revaloriser dès que c’est possible
  • Re-calibrer les assiettes en fonction des besoins et appétits pour réduire le gaspillage alimentaire
  • Optimiser la consommation d’énergie et minimiser l’impact carbone
Sebastien Richard Republique

« Il faut vraiment avoir une vision globale, que l’on acquiert au fur et à mesure du temps, ça, c’est une certitude, mais qu’il est important de garder en ligne de mire. »

– Sébastien Richard, fondateur du restaurant solidaire Le République et de l’association La Petite Lili

La solidarité dès la réservation, le crédo de Guestonline

Avec la création de l’association Réservation Responsable Ⓡ, notre modèle de réservation en ligne est porteur de sens et d’engagement. Chaque couvert réservé en ligne rapporte 0,10€ à une association choisie par le restaurateur. Et Guestonline reverse également 1% de l’abonnement à cette association… Nous ne ferions pas notre métier sans pouvoir honorer cette valeur-là.

Un système de réservation porteur de sens, ça vous parle ?  On en parle !

Découvrez des articles similaires ...