Fast Casual : une restauration rapide haut de gamme

Tendance de ces dernières années, le Fast Casual est la preuve que la responsabilité et la durabilité sont des arguments forts, même en restauration rapide. 

Durabilité, circuits courts, produits de saison et engagement … Nous vous parlons souvent de la responsabilité des chefs et de notre vision de l’avenir de la restauration. Mais nous n’avons jamais encore exploré la tendance du Fast Casual, pourtant très dynamique ces dernières années. 

Le « fast casual dining », ou « fast good », est en fait une restauration rapide haut de gamme. Haut de gamme en termes de produits, de sourcing et de réflexion sur l’alimentation. C’est une restauration rapide qui s’appuie sur la volonté des consommateurs :

●  Qui se soucient de l’environnement

●  Qui se soucient de la gestion des déchets

●  Qui se soucient de l’économie locale

●  Qui se soucient du bien-être animal

●  Qui se soucient de leur santé

Le fast casual réinvente les recettes du fast food

Avec le Fast Casual, le client réclame deux concepts qui sont, a priori, totalement étrangers : la complexité gastronomique et le fast food. Le Fast Casual reprend donc la forme, à savoir le hamburger, la pizza, le kébab ou le simple sandwich, et le transcende, l’élève, grâce à des matières premières de choix et à une véritable réflexion sur les goûts. 

La dynamique du fast food est respectée : vitesse, choix restreint et menus. Et même dans ces menus, le soda est remplacé par une limonade artisanale et la glace par un brownie du coin. Et comme les fast food, le Fast Casual a tendance à se développer en chaînes. On pourrait citer EXKI, précurseur belge, ou Big Fernand, qui a redéfini ce qu’était un burger. 

Le Fast Casual, et la volonté d’être responsable

Outre les chaînes et les grandes maisons, le Fast Casual, c’est aussi des initiatives plus locales, de la gastronomie décomplexée, portées par des chefs qui croient qu’une autre restauration est possible. Et que l’apanage de la responsabilité, de la durabilité et des bonnes intentions n’est pas uniquement réservé aux restaurants plus traditionnels. 

Évidemment, la responsabilité a un impact sur le coût et sur la tarification. Mais la clientèle, souvent CSP+ et assez exigeante, ne verra pas d’inconvénient à débourser un peu plus pour un burger ou pour une pizza. Tant que ça rentre dans son cahier des charges : même réconfort que le fast-food, la « bonne action » en plus. 

Le Fast Casual, pur produit de son époque

Autre point qui différencie les restaurants « traditionnels » de ceux qui pratiquent le Fast Casual : le dynamisme et la présence en ligne. Le Fast Casual est un pendant de ces tendances numériques qui ont émergé avec les réseaux sociaux, que ce soit les #foodporn ou les influenceurs en bonne bouffe – souvenez-vous, on vous parlait du “Guide Ultime” dans notre article sur le restaurant 2.0.

Le Fast Casual est donc un pur produit de son époque, qui met en avant ses valeurs, ses équipes, ses produits et ses producteurs, directement à la vue de tous. D’ailleurs, de nombreux petits établissements ont eu droit à la gloire, parfois éphémère, grâce à cette visibilité en ligne. 

En parlant de visibilité sur les réseaux sociaux, découvrez notre dossier : “Nos conseils pour animer votre page Facebook”.

Découvrez des articles similaires ...