Comment réussir le mailing de votre restaurant ?

Pour fidéliser les clients de votre restaurant, le mailing reste un outil performant. Voici quelques astuces pour concevoir vous-même et très simplement vos communications mails.

Aujourd’hui, un restaurateur doit redoubler d’imagination pour faire revenir ses clients. Heureusement, le digital est à portée de tous. Les canaux multiples se répondent, comme dans un écosystème parfaitement huilé. Les réseaux sociaux, vous savez les animer. Votre site internet, vous savez le mettre à jour. 

Mais quid des campagnes de mailing pour votre restaurant ? Comment assurer votre visibilité dans la boîte mail de vos clients tout en ne passant pas pour un spammeur ? Comment s’assurer qu’ils ouvriront votre message et verront vos offres ? Et quelle est la différence entre mailing et newsletter ? 

Mailing et newsletter, la même chose ? 

Dans la communication digitale, on peut distinguer « mailing » et « newsletter » par leur but :

Le mailing est une campagne de communication avec une visée commerciale. Concrètement, c’est une publicité. C’est aussi une manière de mettre en avant vos promotions, vos offres spéciales. 

●  La newsletter est un email à but informatif. Elle n’a pas de visée commerciale : elle indique juste à vos clients les nouvelles du moment. La newsletter crée du lien. 

Au niveau du restaurant, on pourrait le résumer comme ceci :

●  Le mailing d’un restaurant : vous communiquez sur vos menus spéciaux (Saint Valentin, Pâques, Noël) et vous incitez à l’action (Réservez avec le code Resto3000, profitez d’une réduction de 30%). 

●  La newsletter d’un restaurant : vous communiquez sur votre menu du mois, sur vos actions solidaires, vous mettez en avant un producteur ou un membre de l’équipe. 

Evidemment, il existe des formes hybrides. Mais nous préférons parler de « mailing » dans cet article, pour insister sur le côté commercial du mail. 

À quel public s’adresse votre mailing ? 

Bien choisir (cibler) vos destinataires est essentiel car à l’heure du « tout internet », nos boîtes mails sont souvent remplies de publicités non désirées. Il est facile mais risqué d’envoyer vos campagnes sans avoir étudié votre base de données.

Pour qu’une campagne soit réussie, « segmentez » votre fichier clients. Établissez des listes en fonction de vos envies commerciales. Par exemple :

●  Tous les clients dont c’est l’anniversaire ce mois-ci

●  Tous les clients qui arrivent à leur dixième réservation

●  Tous les clients qui viennent à midi

●  Tous les clients fidèles qui amènent des grosses tables

Si vous chérissez et entretenez votre base de données, vous pouvez aussi pousser le bouchon :

●  Tous les clients qui viennent toujours en couple

●  Tous les clients qui commandent toujours « entrée + plat + dessert »

●  Tous les clients qui viennent en famille

A chaque typologie de client dans votre restaurant peut se greffer un mailing particulier. Et plus le client se reconnaîtra dans le message que vous lui envoyez, plus il y aura de chances qu’il passe à l’action.

Respect des règles RGPD

Avant tout envoi, vérifiez que vos contacts vous ont donné la permission d’utiliser leur adresse mail pour des communications commerciales. Gardez bien les preuves de consentement de ces personnes et insérez un lien de désinscription fonctionnel dans tous vos emails. 

Comment écrire votre mailing ? 

Que ce soit un événement particulier – une ouverture le dimanche pour fêter le printemps – ou une publicité extrêmement ciblée – code de réduction pour les anniversaires du mois -, n’oubliez pas que le fond est aussi important que la forme. Ecrire pour écrire n’est pas intéressant. Vous devez capter l’attention, et vite. 

Voici 5 conseils d’expert pour rédiger au mieux le mailing de votre restaurant : 

Attirez l’attention

Vous devez vous démarquer directement, et rapidement, dans la ligne d’objet du mail. Comme le rappelle l’article : « Il n’y a pas de formule miracle, mais gardez toujours à l’esprit deux impératifs pour trouver le bon déclencheur : être personnel et être pertinent. »

Restez clair et lisible

Gardez bien à l’esprit qu’un mail ne se lit pas comme un livre ou un article de journal. Il faut le construire selon les bonnes pratiques d’architecture de l’information et de lisibilité à l’écran. Évitez le patchwork de couleurs et de typos. La simplicité est la clé !

Éditorialisez vos accroches

Les différents titres ou appels à l’action (« Je profite des 30% de remise ») doivent être rapides à lire et faciles à comprendre. Ne tergiversez pas : votre lecteur prend déjà sur lui pour lire tout votre contenu.  

Misez sur l’empathie

« Grrrr, encore une pub ». C’est ce que se diront la plupart des utilisateurs, avec cette question sous-jacente « Qu’est-ce qu’ils me veulent encore ? ». Dans votre discours commercial, faites bien comprendre que vous êtes dans l’empathie. Annoncez de suite la couleur, vos offres et vos réponses en toute transparence. 

Simplifiez votre message

Ne communiquez pas sur deux offres séparées dans le même message. Une campagne mailing, c’est un but, unique. Un message, une action demandée. Tout doit être le plus simple possible. Il faut que votre client, sans effort de réflexion, comprenne directement ce que vous lui voulez. 

En parlant de faire court, saviez-vous que plus votre mail est long et chargé en informations, plus il génère de CO2 ? 

LES INDISPENSABLES À TOUTE CAMPAGNE MAILING DE RESTAURANT 

●  Vos coordonnées et heures d’ouverture

●  Un lien vers votre site internet et le module de réservation

●  Un lien vers vos réseaux sociaux

●  Un lien de désabonnement et les mentions légales (obligatoires)

Besoin d’inspiration ? Découvrez 5 exemples de campagne efficaces sur le site de SendinBlue.

Quand envoyer le mailing de son restaurant ?

Si vous vous intéressez aux chiffres et aux tendances, n’hésitez pas à découvrir cet article de Sendinblue sur le meilleur moment pour envoyer ses mails. De cet article, on peut retenir quelques éléments :

●  Le meilleur moment « tous secteurs confondus » reste le mardi ou le mercredi, 10h ou 15h

●  Le meilleur moment « pour les boutiques physiques et l’hôtellerie » reste le jeudi, entre 8h et 10h

Il y a donc deux sons de cloche, deux réponses à une problématique. Vous sentez-vous plutôt « tous secteurs » ou « boutiques physiques » ? L’expérience vous dira quel est le meilleur moment pour envoyer le mailing de votre restaurant.

C9ouY hOvbVGXmqux5yRJOEsEWOwo UJ9I ux OOke7UdQMrkeEDCtMTAPuF7Ap t6i3cP0UwvCaa3a1TQ pNe676s1 KPaTgkZKl IBSjdW1ZkaIVidC8B5LQV9e5lkn1F4D7VU

Avec quel outil créer sa campagne de mailing ?  

Il ne faut pas être un as en design ou en code pour créer sa campagne de mailing. De nombreux outils, gratuits ou payants, existent et vous aident à concevoir rapidement un mail digne de ce nom. 

Nous vous conseillons d’utiliser Mailchimp ou Sendinblue. Ces outils permettent de créer rapidement, dans les règles de l’art, vos emails. Ces outils vous permettent aussi de segmenter vos contacts, de définir des listes, et également d’étudier les retombées de vos campagnes. 

Attention : évitez d’utiliser votre messagerie (Gmail, Outlook …) pour envoyer vos campagnes de mailing. Vous ne pourrez pas analyser les performances et vous serez coincé sur la mise en page. 

Comment analyser les retours de ses campagnes ?

Il y a plusieurs éléments à prendre en compte pour analyser la performance du mailing de votre restaurant. 

  1. L’action effectuée

Déjà, le nombre de personnes qui auront joué le jeu et effectué l’action demandée. Vous pouvez facilement comptabiliser le nombre de clients qui auront réservé avec un code de réduction particulier. D’ailleurs, ils ne manqueront pas de vous le faire savoir au moment de l’addition. 

  1. Le taux d’ouverture

Plus technique, le taux d’ouverture. Selon cette étude de Mailjet, le taux d’ouverture moyen, considéré comme « bon », est entre 15 et 25%. Donc si vous envoyez 100 mails, soyez heureux si 25 ont été ouverts. 

  1. Le taux de clic

Le taux de clic permet d’estimer la pertinence et l’attractivité de votre mail. Selon les chiffres développés par Marketing Managment, un “bon” taux de clic dépasse les 3%. Mais celà dépend aussi beaucoup du secteur :

rFFwaE7 qlOjCmANlu45D89v v65V7CJ9VFFB 9tlKPzLLajHQov1RoYeWX342sJGuB5oZoK7NK2ta3tSSl DqYB6y2ITBkOiO 3Dz0yCgxJmNtr16bAQ71b5XhH rqrQ4bOKaas
Comment réussir le mailing de votre restaurant ? 3

On voit qu’un bon taux de clic, en restauration, est de 3,5%. 

Ces trois données permettent de vous faire une idée du retour sur investissement et d’affiner les communications futures. Peut-être faudra-t-il tester à un autre horaire ? Ou être plus percutant et simple dans votre message ? 

Vous n’avez pas le temps de créer un mailing pour votre restaurant ? Vous avez peur de faire une bourde ? N’hésitez pas à suivre les bonnes pratiques Mailchimp ou à contacter des professionnels en marketing digital !

Découvrez des articles similaires ...